voodoo_1172640560

J'ai eu la chance de visiter Venise en août 2003 (durant la grosse canicule) grâce à une copine (Séverine) qui m'a gentiment invitée à partir avec elle et ses parents.

D'abord, en arrivant, on paye le parking pour la journée, environ 20 euros. Ensuite, il faut acheter le billet pour le bateau-bus : 10.50 euros/personne la journée. La promenade en bateau est longue pour arriver à Venise, mais quel paysage !
Ensuite, on s'arrête où l'on veut, et on reprend le bateau autant de fois que l'on veut...
On commence par la fameuse place Saint Marc. Beaucoup de monde, beaucoup de pigeons avec les vendeurs de graines le long du palais Rameau. Je pose devant la basilique St Marc, et on commence à visiter Venise.
On commence par suivre la foule. On reconnaît certains endroits célèbres comme le pont des Soupirs, le pont du Rialto et sa vue, mais on s'aventure vite dans les petites ruelles moins connues du grand public. On se rend compte que derrière les superbes palais, des gens beaucoup moins riches y habitent. C'est assez trash à certains endroits, et il est intéressant de voir ces contrastes. C'est ce que je préfère à Venise. On découvre la ville autrement que dans les reportages et brochures de voyages.
On décide ensuite de reprendre le bateau en direction de Burano. Au passage, on admire la vue sur le grand canal.
En arrivant à Burano, on découvre une autre ambiance. C'est plus calme, plus propre, pas de boutiques de luxe, mis à part pour le verre de Murano. On a également visité un petit atelier de verre.
On ne s'éternise pas trop car le temps passe vite, on n'aura pas le temps de visiter Murano, ni le cimetière de Venise, donc on retourne sur la place St Marc. Quelques dernières photos dans le coin, et on rentre.

Bilan :
- pas plus de couples d'amoureux qu'ailleurs comme on pourrait l'imaginer,
- un dépaysement total avec ses canaux à la place des rues, ses ponts à la place des passages pour piétons, ses gondoles à la place des voitures et l'architecture si particulière de Venise,
- des tonnes de boutiques de luxe (vêtements de grandes marques, bijoux, verre de Murano, boutiques de souvenirs avec des masques vénitiens à plus de 40 euros...). Seul les vendeurs itinérants vendent à des prix plus raisonnables.

C'est le plus bel endroit que j'ai pu visiter à ce jour. J'aimerais beaucoup la refaire avec Blitz car on irait se plonger dans les coins paumés de la ville.

Voir la galerie photo de VENISE